Rechercher
  • marayalama

VISION FONDATRICE

Dernière mise à jour : 14 sept. 2021

Un lieu de vie et d’accueil où chaque être trouve un accompagnement matériel et spirituel pour s’épanouir au sein d’un collectif, afin que fleurisse une société solidaire et profondément humaine.


 



Devenir une société solidaire et profondément humaine.


Le lieu qui se développe a pour fonction d’accompagner et de réaliser les changements dans les modes de vie au niveau individuel et collectif, pour faire vivre une société pleinement humaine dans toutes ses dimensions.

Quel que soit notre degré d’implication, nous agissons dans un esprit de non attachement pour que ce lieu devienne un bien commun, et nous associons les générations suivantes pour qu’elles participent à la réalisation de la vision fondatrice.

Chacun s’inscrit dans une vision qui dépasse son individualité propre, et a acquis la certitude que l’aventure humaine qui se joue à son échelle (l’intérieur) est responsable de l’évolution humaine à l’échelle de la planète (l’extérieur).



Un accompagnement matériel et spirituel pour s’épanouir.


Ce projet participe à l’aventure de la conscience qui demande à fleurir dans l’humain et doit permettre à chacun d’évoluer, de s’affiner au fur et à mesure du déroulement du projet. Ce lieu a pour vocation d’être un espace où la liberté* s’exerce pleinement dans tous les domaines de l’existence, une liberté responsable qui concerne l’individu et le collectif dans l’environnement qui le reçoit.


* la liberté est la nature profonde de l’humain, synonyme exact de amour, ou encore, de conscience.


Chacun a la responsabilité de devenir plus conscient de qui il est, de l’endroit où il se situe sur son chemin d’évolution. Le lieu est un espace d’accompagnement-apprentissage où chacun évolue à son rythme, en tenant compte de ses ‘données initiales’ éducatives, culturelles, biographiques. Chacun y trouve des moyens et l’encouragement à poursuivre son chemin en maintenant constante son envie de transformation.


La vision fondatrice définit une direction plus qu’un résultat : le processus de matérialisation du projet (tout le faire) est à vivre comme un processus continu de transformation et de régénération pour les personnes qui y participent.




Le collectif: un lieu de vie et d’accueil à tout âge.


Le groupe est une force qui porte les individus, et chacun y contribue par sa spécificité. Le projet instaure des mécanismes précis pour l’entraide, l’accompagnement, la compréhension mutuelle sur les plans matériel et relationnel. Il fait une place aux moments de partage, de célébration, de reconnaissance des avancées de chacun et des réussites du groupe, qui rendent tangible l’existence du collectif et renforcent la confiance dans la vision fondatrice qui le sous-tend. (voir charte relationnelle)


Ce projet est un lieu de vie pour les résidents, et il est aussi un lieu d’accueil recevant des personnes de façon temporaire. Rejoindre ce projet est motivé par une profonde envie d’accueillir et de partager avec l’autre, tout en préservant l’espace personnel et l’intimité de chacun de manière équilibrée. Dans ce partage, la dynamique de donner/recevoir devient un joyeux élan d’ouverture de soi vers les autres, ce qui contribue à notre transformation.


Cette dynamique se déploie à chaque étape de la vie, y compris dans la saison de la vieillesse : chacun peut vivre pleinement et intégralement jusqu’à son dernier souffle. Les différentes générations qui se côtoient sur le lieu s’enrichissent et s’enseignent mutuellement, de sorte que les liens qui se tissent créent naturellement l’envie de prendre soin les uns des autres.



Lieu d’une économie vertueuse : raisonnée, innovante et redistributive


Ce projet s’inscrit dans un souci de préservation des ressources et de l’environnement:

  • plus d’équilibre dans toute forme de consommation (énergétique et alimentaire),

  • vers une production alimentaire respectueuse de l’environnement, autonome et florissante

  • gestion écoresponsable des déchets et matériaux sur l’ensemble de leur cycle de vie


Dans ses activités, le lieu vise une économie vertueuse et redistributive (voir économie sociale et solidaire). Ni le collectif, ni les individus n’ont comme objectif un enrichissement financier personnel.

  • abondance: la force du groupe mutualise les compétences de chacun et génère une efficience qui libère du temps pour le développement de la personne et du collectif.

  • ouverture: les activités développées sur le lieu participent à la dynamique de vie de la commune où il est inséré, et contribuent à la réalisation de la vision fondatrice.

La richesse financière qui se dégage des activités a pour vocation l’épanouissement des qualités humaines des personnes, ainsi que le partage et la diffusion du projet qui feront son rayonnement et sa pérennité.


Le lieu est également une pépinière d’innovation et s'inscrit dans la modernité. Les changements et évolutions du monde actuel nous appellent à prendre pleinement part à cette mutation, tout en préservant l’essence et la beauté de notre humanité. Allier la sagesse des techniques ancestrales aux outils performants d’aujourd’hui, cela ouvre la voie à des projets durables, féconds et d’une grande richesse. En permettant à toutes les générations d’être accompagnées pour exprimer leur plein potentiel et leur créativité, nous semons les graines d’un monde de tous les possibles.






Un pas de plus

vers une présentation plus concrète

Le confort et l’inconfort font partie intégrale de cette aventure.

Quand je fais le choix, je signe pour les deux en toute conscience.



Une société pleinement humaine


Ce lieu n’est pas un lieu de refuge, un élan de fuite d’une société qui s’écroule : c’est le lieu où l’on construit une société humaine dans toutes ces dimensions. Nous avons une grande foi en l’humain dans ce qu’il a de plus beau, de plus haut, de plus noble, et c’est ce que nous voulons vivre de notre humanité (= philanthropie). Nous avons une conscience très claire du travail (intérieur et extérieur) à fournir, en quantité et en qualité. (voir charte relationnelle)



Un bien commun: vers la non-propriété de la terre ou du logement


Reconnaissons que nous arrivons sur terre sans rien posséder… et que nous en repartirons de la même manière. Pas d’appropriation ni de désir de s’enrichir par l’exploitation spéculative d’une propriété. Nous choisissons d’être des locataires-usagers attentionnés et aimants sur le lieu (Terre) qui nous accueille, et de le faire croître en beauté et en richesses multiples pour le bien de tous.



L’aventure de la conscience: où que j’en sois dans mon parcours,

j’ai encore du chemin


Je m’engage dans le collectif en ayant conscience que ce que je n’aurais pas encore vu de moi, je vais le rencontrer de façon amplifiée par la mise en relation dans le groupe. Je m’engage à utiliser les outils de connaissance et de transformation de soi qui sont proposés, pour me rencontrer vraiment et devenir qui je suis (floraison de l’être = floraison du lieu). J’ai conscience que faire l’expérience de soi à 100% requiert une vigilance/conscience de tout instant, et qu’un groupe de personnes qui s’inscrit dans cette démarche est un moyen d’activation de ses ressources propres.



Le collectif comme lieu de vie et d’engagement


Lieu d’engagement


Je choisis d’intégrer le lieu de vie, (à son début ou au cours de sa réalisation), parce qu'au fond de moi, je ressens un écho et un appel à matérialiser la Vision Fondatrice dans mon existence. Dans cette résonance, ma première contribution est mon adhésion confiante dans la Vision Fondatrice avant même mon implication temps et argent.


Créer sa juste place


Intégrer le lieu, c’est s’engager à rêver et manifester le meilleur de soi-même, pour concrétiser la vision qui rejoint nos aspirations profondes. Pour cela, en cultivant la confiance dans ses propres élans et aptitudes personnels, chacun façonne sa juste place en créant naturellement ses fonctions-missions au sein du collectif, afin de réaliser le projet.


Vers un usage partagé du pouvoir


Les modes de gouvernance partagée (type sociocratie) permettent à chacun de s’impliquer dans les décisions et les actions. Cela reconnaît la valeur des propositions, réflexions, contributions sur divers plans de compétences, et donne à chacun le pouvoir d’agir pour la réalisation du projet collectif. (voir charte fonctionnelle)


La vision fondatrice au coeur du processus de décision


Nous affirmons notre confiance dans la vision fondatrice (le cœur du projet) et les fondateurs qui la portent, et reconnaissons que cette vision fait autorité. En situation de conflit, nous avons confiance dans la capacité des personnes à utiliser les modes de régulations prévus (charte fonctionnelle) en s’appuyant sur la vision fondatrice. En dernier recours, le conflit sera porté à l’appréciation des personnes sources du projet, pour conseil, avis et résolution, afin de garder la vision fondatrice intacte et inaltérée.


Restons conscients des difficultés auxquelles s’attendre

et comment on procède pour les traverser


Nous sommes conscients qu’il y a des étapes, des enjeux, et parfois des difficultés sur les plans matériel ou relationnel. Nous savons que cela est inhérent à une aventure humaine. Nous avons établi plusieurs processus pour dépasser les obstacles et résoudre des conflits , dans lesquels chacun doit s’engager si nécessaire, avec confiance, solidarité, courage et bonne volonté. (voir charte fonctionnelle)


Des éléments de vie en collectif à aborder


Pour cela, un règlement intérieur sera élaboré en collectif, au regard des habitudes de vie et de l’environnement accueillant les habitants.



Le collectif comme lieu d’accueil


Rendre vivant le partage de culture / transmission de savoir-faire


La multiplicité des talents est une force à développer : des ateliers de découverte ou de pratique sont proposés pour vivre ensemble une ouverture culturelle et un partage des savoir-faire, dans la simplicité et le respect de la liberté de chacun. Le lieu, par nature laïc, accueille des activités qui valorisent les différences d’être, de penser, d’agir, et de culture. Il peut tout autant recevoir des artistes en résidence que développer une école


Un pas de plus vers l’accueil


Quelle que soit leur activité, les habitants du lieu contribuent à l’accueil de résidents temporaires venus à l’occasion de formation, de visite ou de résidence. Le sens de l’accueil peut se développer dans l’attention portée à l’entretien du lieu, dans la mise en place d’activités tournées vers les résidents, dans les temps de partage et d'échanges informels ou sous toute autre forme. Un équilibre est maintenu entre cet élan d’accueil et le respect de l’intimité et de l’espace personnel de chacun.


A tous les âges de la vie


Les liens entre les générations sont favorisés par des activités de partage, d’entraide, de rencontre. Des habitations peuvent être adaptées aux besoins de personnes vieillissantes.



Une économie vertueuse : raisonnée, innovante et redistributive


Equilibre : une consommation plus raisonnée et consciente


Nous choisissons une consommation responsable et éthique, pour toute forme de nourriture.

Exemple : manger de la viande produite/élevée de façon éthique et respectueuse du vivant

Nous voulons éviter les consommations excessives de toute sorte, ou consommation de substances qui abîment et créent de la dépendance.


Abondance : une vision des ressources au-delà des besoins premiers


Le lieu apporte une sécurité à l’être en contribuant à une part des besoins essentiels (un toit, de la nourriture). Le temps consacré à des activités d’épanouissement de soi permet le développement des compétences et de l’être profond de chacun, ce qui rend chacun davantage créateur de toutes sortes de richesses. Ce cercle vertueux fait que nous produisons plus et au-delà de ce que nous consommons.


Pépinière d’innovation


Accueil de start-ups avec des entrepreneurs, enthousiastes et prêts à lancer des projets en cohérence avec la vision fondatrice. Ainsi, les activités sur le lieu, reflet de l’esprit du lieu, peuvent essaimer la vision fondatrice vers l’éclosion d’autres projets similaires.



398 vues